Geeksphone, ZTE, et l’obsolescence programmée

Pour avoir un téléphone sous Firefox OS en France, il n’y a pas encore beaucoup de choix.

Au tout début de l’aventure Firefox OS (il y a 2 ans environ), on pouvait se procurer un Keon ou un Peak (en les achetant sur Internet à Geeksphone, une startup espagnole).

A l’heure actuelle, il n’y a pas d’autre choix en France que le ZTE Open C (le Flame de Mozilla n’étant plus distribué), qu’on peut trouver chez LDLC, Darty, Leclerc etc.

Je remercie ces 2 constructeurs de nous permettre d’avoir des téléphones sous Firefox OS, mais il y a encore (à mon sens) de gros progrès à faire sur la manière de gérer le cycle de vie de leurs produits, et sur leur rapport avec la communauté.

En particulier, certaines pratiques ressemblent fort à de l’obsolescence programmée : soit matérielle, soit logicielle, soit les deux.

Disclaimer : tous les points de vue que j’exprime ci-dessous (positifs comme négatifs) concernent les fabricants, et ne sont pas liés à Firefox OS lui-même, ni à Mozilla.

D’abord le positif

Tout n’est pas noir, loin de là.

D’abord ces deux entreprises ont le mérite de s’être lancées dans l’aventure avec un OS encore jeune (surtout pour Geeksphone). C’était un risque : bravo de l’avoir pris.

Côté Geeksphone, ils ont eu le mérite de mettre en place dès le début une infrastructure de build très complète, surtout pour l’époque : des mises à jour OTA quotidiennes, une branche pour chaque version etc. De plus, ils ont essuyé les plâtres des premières versions de Firefox OS.

Encore un bon point : le Peak et le Keon étaient accessibles en root dès le départ, et sans verrouillage sur un opérateur mobile. Ils étaient plutôt destinés à un public de développeurs.

Côté ZTE, c’était le passage au grand public. Le rapport qualité/prix de l’Open C me parait excellent (surtout avec les offres de remboursement). Et ils ont mis à disposition un outil pour permettre de rooter le téléphone (hélas uniquement sur Windows :-( ).

Geeksphone Keon et Peak

Il n’y a plus de batteries de remplacement pour le Peak

2 ans après le début de sa commercialisation, Geeksphone n’a plus de batteries à vendre pour le Peak. Et ne semble pas vouloir réapprovisionner son stock (pas de réponse à ma demande).

Mais surtout, impossible de trouver ce modèle de batterie ailleurs (en tous cas, je n’ai pas trouvé). Et Geeksphone ne sait pas nous conseiller de modèle compatible (Ils mentionnent la batterie du Haier W820, mais en précisant que leurs derniers tests n’étaient pas concluants).

Résultat : on n’a plus qu’à jeter son appareil quand la batterie est morte ?

Sachant qu’ils ont annoncé sur leur forum qu’ils ne proposeraient plus aucune mise à jour logicielle, cela ressemble beaucoup à un abandon complet du modèle (et des clients qui l’ont acheté).

Des vis Torx sur le Keon

La baterrie est accessible, mais j’ai eu bien du mal à démonter le Keon, puisqu’il utilise des vis Torx. Il faut d’abord se procurer le tournevis adéquat. Pas si facile à trouver : c’est du Torx T4, je l’ai trouvé là : http://www.cdiscount.com/telephonie/accessoires-portable-gsm/mini-tournevis-t4-torx-pour-htc-nexus-one-ipad/f-1442028-auc7465383074704.html

La version officiellement stable est très ancienne

(Ca n’est pas à proprement parler de l’obsolescence programmée)

Geeksphone s’est toujours retranché derrière l’appellation « Developer preview » de ces 2 téléphones pour ne pas faire beaucoup de tests.

Ils ont sorti une version dite « stable » en 1.0, puis en 1.1. Et ils en sont restés là. Cf http://downloads.geeksphone.com/

Pourtant ils ont plusieurs fois confirmé qu’ils allaient sortir une version officiellement « stable » plus récente : http://forum.geeksphone.com/index.php?topic=6001.msg63552#msg63552 . Ils l’ont même promis : http://forum.geeksphone.com/index.php?topic=6001.msg64852#msg64852 … mais ils n’ont jamais honoré leur promesse.

Pourtant la 2.0 que j’utilise actuellement est plutôt stable, même si l’accélération graphique semble peiner.

ZTE Open C

Commercialisé avec Firefox OS 1.3, ZTE ne le fera jamais passer en version plus récente

A l’achat, il est installé en version 1.3 B02. Une mise à jour de ZTE le fait passer en version 1.3 B03. Mais ZTE ne proposera pas de version 2.x pour cet appareil.

6 mois après le début de commercialisation, ils l’ont annoncé sur Twitter. Par contre, ils en ont profité pour annoncer leur nouveau modèle : l’Open L qui, lui, sera bien en version 2.x. Une attitude qui a été moyennement appréciée :

http://www.monptitbloglibre.laurald.fr/quand-zte-ment-et-trahis-la-communaute/

http://genma.free.fr/?Firefox-OS-ZTE-annonce-l-Open-L

Pas de report des correctifs du B03 sur la version rootée

La version 1.3B03 corrigeait quelques bugs gênants. Le problème, c’est que le logiciel qui permet de rooter le téléphone installe toujours une version 1.3B02, sur laquelle on ne peut pas installer la mise à jour B03.

Et surtout, ZTE n’a pas divulgué en open-source les correctifs du B03 (ni sous une forme redistribuable). Sympa pour la communauté, dont certains étaient allés bénévolement faire la promotion du téléphone.

C’est ainsi que les builds communautaires ont longtemps continué à souffrir des mêmes bugs qu’en 1.3B02, notamment https://bugzilla.frenchmozilla.org/show_bug.cgi?id=608.

Heureusement, certains on réussi (par reverse-engineering) à identifier le correctif dans une mise à jour du firmware du modem (inclus dans le B03), qu’il est maintenant possible d’installer sur une version rootée.

A noter également que ZTE indique que le rootage de l’appareil « peut » faire perdre la garantie, mais sans donner plus de précisions (certains utilisateurs rapportent que la garantie a fonctionné, alors que leur téléphone était rooté).

Quelles solutions ?

Je n’ai hélas pas de solution miracle.

Ces pratiques ne sont pas nouvelles, et existent depuis longtemps sur d’autres plateformes (Android, iOS etc), et sur d’autres types d’appareil. Mais je les ai trouvées particulièrement prononcées dans ces 2 cas.

Le logiciel libre permet (en général) de contourner l’obsolescence programmée logicielle

Le fait que Firefox OS soit un logiciel libre permet notamment l’existence des builds communautaires du ZTE Open C. On peut donc mettre à jour son téléphone même si le fabricant ne le prévoit pas.

Seules limitations : il faut que le téléphone soit rootable, et il subsiste en général des parties non libres dans les couches basses (notamment les drivers matériels) qu’on ne peut donc pas patcher quand elles ont des bugs, ou faire évoluer. A quand un téléphone avec uniquement des drivers libres ?

Il faut aussi qu’il y ait une communauté suffisamment importante pour que l’effort de construction et de suivi des images en vaille la peine.

Côté matériel : DIY et pression sur les constructeurs ?

Dans de rares cas, on peut bricoler son téléphone. Les imprimantes 3D permettent des choses qu’on ne pouvait pas faire avant. Mais, contrairement à un PC, ces appareils sont difficiles à réparer : la miniaturisation et l’absence de standardisation des composants compliquent beaucoup la tâche. Pourtant, il existe d’excellents exemples là-dessus :

  • j’ai eu pendant quelques années un OpenMoko Neo FreeRunner, dont le fabricant a donné toutes les informations sur le hardware à la communauté, qui fait encore « vivre » cet appareil aujourd’hui (même s’ils ne sont plus très nombreux)
  • l’initiative Fairphone va également dans le sens d’appareils plus durables et réparables. Mais ils ne sont actuellement pas sous Firefox OS (même si cela a été envisagé). Un portage communautaire est également envisagé, mais pas encore opérationnel

Quelle pression pourrait-on exercer sur les constructeurs pour qu’ils améliorent leurs pratiques ? Le boycott des mauvais élèves ? Hélas, tant qu’on n’aura pas plus de constructeurs, cela reviendrait vite à tous les boycotter…

Je pense surtout qu’il faut les interpeler sur le sujet : s’ils prennent conscience qu’il y a une demande, ils s’y intéresseront peut-être. Si vous avez d’autres idées, n’hésitez pas à mettre un commentaire…

Une réflexion au sujet de « Geeksphone, ZTE, et l’obsolescence programmée »

  1. Un bon billet à lire, et je dis pas ça parce que je suis cité dedans ;-)
    J’ai publié le lien sur les réseaux sociaux, car je pense qu’il faut le lire, tu as très bien résumé les choses.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *