Wikipedia offline : Evopedia et Kiwix

Wikipedia-logo-v2-en_SVG.svg

Il est possible de faire tenir tout le contenu de Wikipedia sur une carte SD, et de le consulter sans connexion Internet (sur desktop ou sur mobile).

J’ai participé (et participe encore) au développement de l’application Evopedia. J’ai surtout travaillé sur son portage sous Firefox OS.

Evopedia est actuellement en cours de rapprochement avec l’application Kiwix, dont les objectifs sont similaires.

Continuer la lecture de Wikipedia offline  : Evopedia et Kiwix

Geeksphone, ZTE, et l’obsolescence programmée

Pour avoir un téléphone sous Firefox OS en France, il n’y a pas encore beaucoup de choix.

Au tout début de l’aventure Firefox OS (il y a 2 ans environ), on pouvait se procurer un Keon ou un Peak (en les achetant sur Internet à Geeksphone, une startup espagnole).

A l’heure actuelle, il n’y a pas d’autre choix en France que le ZTE Open C (le Flame de Mozilla n’étant plus distribué), qu’on peut trouver chez LDLC, Darty, Leclerc etc.

Je remercie ces 2 constructeurs de nous permettre d’avoir des téléphones sous Firefox OS, mais il y a encore (à mon sens) de gros progrès à faire sur la manière de gérer le cycle de vie de leurs produits, et sur leur rapport avec la communauté.

En particulier, certaines pratiques ressemblent fort à de l’obsolescence programmée : soit matérielle, soit logicielle, soit les deux.

Continuer la lecture de Geeksphone, ZTE, et l’obsolescence programmée

Un reverse-proxy Apache pour accéder à de vieux serveurs en SSLv3

La faille POODLE a entraîné la désactivation du protocole SSLv3 dans tous les navigateurs récents.

Problème : que faire pour de vieux services HTTPS qui ne savent pas faire mieux que du SSLv3 ?
Les navigateurs récents refusent d’y accéder,  donc il faudrait les patcher/reconfigurer pour qu’ils prennent en charge des protocoles plus sécurisés. Mais ce n’est pas toujours possible : soit parce que ces applications web ne sont plus supportées, soit parce que ce serait trop risqué ou coûteux.

Une solution de contournement peut être de mettre en place un reverse-proxy entre ces services et les navigateurs des utilisateurs.

Continuer la lecture de Un reverse-proxy Apache pour accéder à de vieux serveurs en SSLv3

Monitoring de serveurs auto-hébergés avec Munin

J’avais besoin d’un peu de monitoring sur mes serveurs auto-hébergés. Quelque-chose de simple et léger qui me permette de surveiller et historiser l’activité : CPU, disque, réseau etc.

Munin me semble bien adapté à ça : il fait des graphiques par jour/semaine/mois/année de tout un tas de métriques système (mais aussi serveur http, bases de données etc). Et il permet de le faire aussi pour des serveurs distants, et d’envoyer des alertes quand certains seuils sont dépassés.

logo-munin

… sauf que j’ai eu plus de difficultés que je pensais à le mettre en œuvre. En particulier pour l’adapter à la faible puissance de mes machines.

Continuer la lecture de Monitoring de serveurs auto-hébergés avec Munin

Mon petit PRA (plan de reprise d’activité) d’auto-hébergement chez CloudWatt, avec OpenStack

J’ai mis en place un petit PRA (https://fr.wikipedia.org/wiki/Plan_de_reprise_d’activité) pour mes serveurs.

C’est rigolo d’appliquer pour l’auto-hébergement les mêmes procédures qu’en entreprise. Les besoins et la mise en œuvre sont finalement assez proches.

Et ce n’est pas juste pour l’exercice : ces petits serveurs (Sheevaplug et Olinuxino A20) sont fragiles. Les filesystems sont sur des cartes SD, l’alimentation non redondée, le matériel non protégé etc. Le risque de panne est donc réel. L’idée est d’avoir un plan de secours en cas de gros problème, pour remettre en ligne le nécessaire le plus vite possible.

Et c’est chez CloudWatt que j’ai décidé de mettre mon instance de secours, en utilisant les APIs OpenStack

cloudwatt   OpenStack

Continuer la lecture de Mon petit PRA (plan de reprise d’activité) d’auto-hébergement chez CloudWatt, avec OpenStack

Geek et fier de l'être :-)