Archives de catégorie : Auto-Hébergement

Forcer un repair fsck du filesystem root, à distance, sur un Olinuxino A64

Je décrivais dans un article précédent comment forcer un fsck au reboot d’un Olinuxino A20 (sous une version ancienne de Debian). J’ai eu récemment le même besoin sur un A64 sous Debian Buster, et il y a quelques adaptations à apporter

Continuer la lecture de Forcer un repair fsck du filesystem root, à distance, sur un Olinuxino A64

Ansible pour installer, sauvegarder et synchroniser actifs/passifs de mon auto-hébergement

J’ai un peu modernisé et fiabilisé mon auto-hébergement, en suivant quelques principes :

  • Reproductibilité : la configuration de l’OS, l’installation et la configuration des services qui tournent dessus doivent être automatisés
  • Sauvegardes automatiques : les données de chaque service doivent être sauvegardées automatiquement, périodiquement
  • Failover en mode actif/passif : chaque service doit être installé sur un serveur actif, et sur un ou plusieurs serveurs passifs. Les données sont synchronisées automatiquement sur les passifs, périodiquement
  • Indépendance de chaque serveur : chaque machine doit être la plus indépendante possible des autres
Continuer la lecture de Ansible pour installer, sauvegarder et synchroniser actifs/passifs de mon auto-hébergement

Préparation Olinuxino A64 en serveur headless

J’ai acheté plusieurs A64-OLinuXino-2Ge8G-IND chez Olimex. Ils ont un processeur ARM 64 bits quad-core, avec 2Go de RAM (et 8Go de eMMC). C’est ce que j’ai trouvé de plus adapté à mes besoins d’auto-hébergement.

J’ai testé plusieurs images dessus, mesuré un peu les performances et listé quelques étapes pour qu’ils soient prêts à l’emploi pour mon usage.

Continuer la lecture de Préparation Olinuxino A64 en serveur headless

Sauvegardes via Internet, automatisées et auto-hébergées avec Backintime et Docker

Faire des sauvegardes régulières est crucial. Mais rares sont les personnes qui le font sérieusement. Il faut donc les automatiser et les rendre faciles d’utilisation.

Pour résister à un cambriolage, incendie ou autre gros pépin, le mieux est que cette sauvegarde soit externalisée. Dans ce cas, il est important que les données soient chiffrées, et que le flux réseau ne soit pas excessif.

Ca faisait longtemps que j’avais l’idée de faire des sauvegardes croisées et auto-hébergées : je stocke les sauvegardes d’un copain, et il stocke les miennes. Et je pourrais ainsi fournir une solution de sauvegarde simple et automatique à toutes les personnes pour qui j’ai installé Linux.

C’est BackInTime que j’ai choisi pour faire ça côté client, et Docker m’a permis de mieux sécuriser les choses côté serveur.

Continuer la lecture de Sauvegardes via Internet, automatisées et auto-hébergées avec Backintime et Docker

HTS Tvheadend sur Debian Stretch ARM avec programme TV, logos, et derrière un reverse-proxy

L’objectif est de pouvoir regarder la TNT depuis n’importe quel ordinateur de la maison, et depuis un mediacenter Kodi.

J’utilise pour cela HTS Tvheadend depuis déjà plusieurs années. Je le fais tourner sur mes petits serveurs ARM (Sheevaplug ou Olinuxino A20). Cette architecture complique un peu l’installation.

Et il y a quelques trucs à connaître pour la configuration des programmes TV, des logos des chaînes, et pour le faire fonctionner derrière un reverse-proxy.

Continuer la lecture de HTS Tvheadend sur Debian Stretch ARM avec programme TV, logos, et derrière un reverse-proxy