Archives par mot-clé : Debian

Sauvegardes via Internet, automatisées et auto-hébergées avec Backintime et Docker

Faire des sauvegardes régulières est crucial. Mais rares sont les personnes qui le font sérieusement. Il faut donc les automatiser et les rendre faciles d’utilisation.

Pour résister à un cambriolage, incendie ou autre gros pépin, le mieux est que cette sauvegarde soit externalisée. Dans ce cas, il est important que les données soient chiffrées, et que le flux réseau ne soit pas excessif.

Ca faisait longtemps que j’avais l’idée de faire des sauvegardes croisées et auto-hébergées : je stocke les sauvegardes d’un copain, et il stocke les miennes. Et je pourrais ainsi fournir une solution de sauvegarde simple et automatique à toutes les personnes pour qui j’ai installé Linux.

C’est BackInTime que j’ai choisi pour faire ça côté client, et Docker m’a permis de mieux sécuriser les choses côté serveur.

Continuer la lecture de Sauvegardes via Internet, automatisées et auto-hébergées avec Backintime et Docker

Surveiller ses services auto-hébergés avec UptimeRobot et les SMS de Free Mobile

Être prévenu par SMS si son site auto-hébergé a des soucis, c’est quand même la classe, non ?

Ca permet d’être tout de suite au courant en cas de coupure d’accès Internet, ou d’électricité, ou d’un autre problème technique. Ou parfois des erreurs de configuration qu’on n’aurait pas soupçonnées ;-)

Et une manière de le faire facilement (et gratuitement) est d’utiliser UptimeRobot et les APIs de SMS de Free Mobile.

  + 

Continuer la lecture de Surveiller ses services auto-hébergés avec UptimeRobot et les SMS de Free Mobile

Monitoring de serveurs auto-hébergés avec Munin

J’avais besoin d’un peu de monitoring sur mes serveurs auto-hébergés. Quelque-chose de simple et léger qui me permette de surveiller et historiser l’activité : CPU, disque, réseau etc.

Munin me semble bien adapté à ça : il fait des graphiques par jour/semaine/mois/année de tout un tas de métriques système (mais aussi serveur http, bases de données etc). Et il permet de le faire aussi pour des serveurs distants, et d’envoyer des alertes quand certains seuils sont dépassés.

logo-munin

… sauf que j’ai eu plus de difficultés que je pensais à le mettre en œuvre. En particulier pour l’adapter à la faible puissance de mes machines.

Continuer la lecture de Monitoring de serveurs auto-hébergés avec Munin

Mon petit PRA (plan de reprise d’activité) d’auto-hébergement chez CloudWatt, avec OpenStack

J’ai mis en place un petit PRA (https://fr.wikipedia.org/wiki/Plan_de_reprise_d’activité) pour mes serveurs.

C’est rigolo d’appliquer pour l’auto-hébergement les mêmes procédures qu’en entreprise. Les besoins et la mise en œuvre sont finalement assez proches.

Et ce n’est pas juste pour l’exercice : ces petits serveurs (Sheevaplug et Olinuxino A20) sont fragiles. Les filesystems sont sur des cartes SD, l’alimentation non redondée, le matériel non protégé etc. Le risque de panne est donc réel. L’idée est d’avoir un plan de secours en cas de gros problème, pour remettre en ligne le nécessaire le plus vite possible.

Et c’est chez CloudWatt que j’ai décidé de mettre mon instance de secours, en utilisant les APIs OpenStack

cloudwatt   OpenStack

Continuer la lecture de Mon petit PRA (plan de reprise d’activité) d’auto-hébergement chez CloudWatt, avec OpenStack

XCache pour accélérer WordPress (et le PHP de manière générale)

Je cherchais une manière d’améliorer les temps de réponse de ce blog. WP SuperCache est très efficace, mais il se désactive pour les utilisateurs qui ont mis un commentaire, et n’apporte rien sur la partie administration.

Et je suis tombé sur les « accélérateurs PHP« . Parmi ceux disponibles, j’ai retenu XCache.

xcache

En trois fois rien de temps, il m’a permis de faire afficher les pages presque 2 fois plus vite.

Continuer la lecture de XCache pour accélérer WordPress (et le PHP de manière générale)

Configuration d’un Olinuxino A20 en serveur Debian headless

J’ai acheté un deuxième appareil Olinuxino A20 MICRO.

Source : Olimex
Source : Olimex

Cet appareil correspond tout à fait à mes attentes pour en faire un serveur headless : 1 à 4W de consommation, fanless, architecture armhf (donc utilisation des packages debian standards), processeur dual core à 1GHz, 1Go de mémoire vive, open hardware, connectique très complète, pas cher.

Voici comment je l’ai paramétré pour m’en servir de serveur Debian.

Continuer la lecture de Configuration d’un Olinuxino A20 en serveur Debian headless